Présentation de l'Aikido

Aïki n’est pas l’art de la bataille avec l’ennemi ; ce n’est pas une technique de destruction de l’adversaire, c’est la voie de l’harmonisation du monde qui fait de l’Humanité une seule maison

 

O Sensei Morihei Ueshiba Fondateur de l’Aïkido.

 


Respect d'autrui, Respect de soi-même, Respect du groupe


Historique

L’Aïkido, le plus récent des Arts Martiaux Japonais, a été fondé par le maître O Sensei Morihei UESHIBA (1883-1969). Morihei Ueshiba était un budoka exceptionnel qui a consacré sa vie à l’étude des Arts Martiaux et des religions Shinto et Omotokyo. Ce n’est qu’après la seconde guerre mondiale que l’Aïkido a été enseigné au Japon et à travers le monde.

L'Aikido est un art martial

L’Aïkido a pour origine les techniques martiales des samouraïs telles que:

  • le combat à mains nues (Aïki-jujutsu)
  • le combat au sabre (Ken-jutsu)
  • le combat à la lance (So-jutsu)

L’Aïkido est donc un art de combat efficace qui permet de combattre à mains nues, contre un ou plusieurs adversaires, armés ou non armés.

L'Aikido est un art de paix

L’Aïkido dépasse la guerre qui oppose le fort au faible, la victoire à la défaite. L’Aïkido exclut toute idée de compétition ; il ne s’agit pas de vaincre. En Aïkido, votre seul adversaire, c’est vous-même. L’Aïkido ouvre le chemin du développement personnel. Par le "polissage" constant du corps et de l’esprit au travers de techniques martiales, il tend à "façonner" un Homme en harmonie avec lui-même et les autres. On peut interpréter l’idéogramme AI-KI-DO comme étant la " voie de la coordination mentale et physique de l’énergie ".

L'Aikido est une ecole de vie

Ecole d’enseignement, d’expérimentation et de développement des valeurs morales et physiques de l’individu, l’Aïkido représente une méthode d’éducation complète sur les plans :

  • Physique : la pratique de cette discipline permet un excellent entretien et une mise en harmonie du corps (souplesse, coordination, tonicité, endurance)
  • Mentale : le pratiquant va apprendre à développer certaines qualités telles que concentration, maîtrise de soi et ouverture d’esprit
  • Technique : l’exécution des mouvements permet d’apprendre à se situer dans l’action (dans l’espace et le temps).

Par une connaissance approfondie de ses possibilités, le pratiquant va acquérir une meilleure confiance en lui.

Pratique de l'aikido

La pratique de l’Aïkido est basé sur l’étude de :

  • techniques à mains nues
  • techniques contre couteau (tanto)
  • techniques de sabre (bokken)
  • techniques de bâton (jo)
  • techniques de respiration et de concentration

La pratique de l’Aïkido demande de la régularité, de la patience et de la persévérance. Les résultats obtenus par le pratiquant d’Aïkido ne sont que la mesure de son propre investissement.

Qui peut pratiquer ?

L’Aïkido peut être pratiqué par tous sans aucune distinction de sexe ou d’âge (hommes, femmes et enfants). Le pratiquant d’Aïkido est capable de s’adapter à la morphologie, la personnalité et l’âge de celui qui se trouve en face de lui.

L’Aïkido est pratiqué dans le monde entier. La France compte plus de 50.000 licenciés.